Équitation en Ombrie

L’Ombrie est caractérisée par des paysages naturels qui semblent avoir été créés pour ceux qui aiment le relax, pour s’éloigner des bruits ennuyants des villes et pour ceux qui viennent ici pour une promenade à cheval, en parcourant des chemins plongés dans le vert de la nature, où les seuls bruits qu’on peut entendre ce sont ceux des sabots des chevaux. Normalement les itinéraires sont organisés par les manèges, donc il vaut mieux s’adresser directement au site de la structure à vous plus proche. Città della Pieve est plus qualifiée pour ce genre de services. Les amants de l’équitation, pourront parcourir la rue de Stade ou Rue dell’Alpe di Serra, une ancienne rue romaine et germanique, qui traverse le bourg en partant de Stade, pas loin de Hambourg, passant par Innsbruck, Bolzano, Venise, Ravenna, Arezzo, Viterbo, jusqu’à Rome. Une partie du trajet de Città della Pieve n’est pas trop importante et difficile et il permet d’admirer le long du parcours l’Ermitage de Santa Maria degli Angeli, le bourg fortifié de Salci qui autrefois a été fief pontifical et l’église de Saint Leonardo. À Salci naquit l’ingénieur naval Achille Piazzai, qui inventa le transatlantique Rex des années ’30, et fut évoqué pour la pellicule « Amarcord » de Federico Fellini. On propose un autre itinéraire : Città della Pieve-Monteleone d’Orvieto. Celui-ci traverse Fosso Nestorello et bien qu’il ait une hauteur de 400mètres à peine, il permet d’admirer un paysage alpin de conifères et hêtres. En suite, on retourne à Posasso et on continue vers Fargneta, jusqu’à rejoindre l’église du Santissimo Crocifisso de Monteleone d’Orvieto.
Aux alentours de Todi, sont signalées les promenades à cheval à faire à l’intérieur du Mont Peglia. Le premier parcours traverse les Bois de Torrepiera et on arrive aux pieds des tours de Montemolino en une heure et demie. De la même durée est le trajet qu’on parcourt le long du Tibre en direction de Pian de San Martino : pour revenir au point de départ on parcourt contre-courant les bords du fleuve. Un itinéraire qui dure le double du temps est le parcours de la Canonica où on s’enfonce dans les bois et on arrive jusqu’à Ponte di Pontecuti. C’est précisément dans ce bourg de Todi que se trouve la zone du Tevere Morto, caractérisée par la basse vitesse des courants. D’ici on découvre des merveilleuses vues sur Todi. Une fois arrivés à Canonica, on descend de nouveau et on revient au point de départ. L’autre parcours est de la Diga sul Tevere : d’ici on se déplace vers Monte Molino et on suit les rives du fleuve pour arriver à une écluse artificielle et on continue jusqu’à Madonna del Piano. On offre aussi d’autres parcours à l’intérieur du Parc des Monts Sibillini, de plusieurs jours, où il est possible héberger à l’intérieur des refuges et des agritourismes, pour déguster les produits typiques et les plats locaux.
Pour celui qui est intéressé aux itinéraires et structures organisées, il peut consulter le site www.umbriariding.it .