Fuga del Bové

by mirko

{: ce}La Fuga del Bove à Montefalco a ses racines dans la période de splendeur maximale de la ville, entre les XVe et XVIe siècles, le format actuel du festival est en vigueur depuis 1972. L'événement est inclus dans le programme Montefalchese d'août.

La tradition de la Fuga del Bove, qui se renouvelle chaque année dans la ville de l'Ombrie le 13 août, rappelle la tradition passée dans laquelle le jour de Noël, un bœuf était conduit dans les rues de la ville tiré à cent brasses, le long de ce chemin sanglant on l'incitait avec des chiffons et des poupées de chiffon pour que la bête déchaîne toute sa force contre les hommes. Finalement, la bête épuisée a été tuée. Plus tard, il a été abattu et sa viande a égayé les tables de chaque citoyen de Montefalco le jour de Noël.

De nos jours, cette race ancienne et sanglante est reconstituée sans effusion de sang, donnant vie à la Fuga del Bove. Les différents quartiers de Montefalco se défient en faisant courir le bœuf dans les rues de la ville, entre deux ailes de foule, pour donner prestige et gloire au quartier auquel ils appartiennent.

Au sein du festival il y a la représentation artistique ; qui est mis en scène par les quatre quartiers le soir du 13 août, où les compétences artistiques et scéniques sont mises en jeu. Chaque année, le thème de ce spectacle est choisi et il est unique pour les quatre quartiers.

Très convoité par chaque quartier et ses batteurs et porte-drapeaux, il est le prix du « Falco d'Oro ».

Le concours d'arbalète se déroule dans une ambiance solennelle, aux riches costumes historiques les arbalétriers des quartiers se défient dans le silence de la foule, le sommet de l'antagonisme est atteint avec la course de relais dans laquelle les quartiers se donnent tout à faire triompher de leur quartier. La procession historique représente l'un des plus beaux moments de la fête dans les rues de Montefalco, la procession se déroule avec ses quatre cents personnages vêtus des beaux costumes de l'époque.{:} {: en} L'Évasion du Bœuf à Montefalco plonge ses racines dans la période de splendeur maximale de la ville, entre le XVe et le XVIe siècle. Le format actuel du festival existe depuis 1972. L'événement est inclus dans le programme de "Août à Montefalco". L'Évasion du bœuf, qui a lieu chaque année le 13 août dans cette charmante ville de l'Ombrie, rappelle une ancienne tradition où des dizaines de Montefalco conduisaient un bœuf dans les rues de la ville à l'époque de Noël. Le long de ce chemin sanglant, le bœuf a été éperonné avec des vêtements et des poupées de chiffon pour libérer toute sa rage et sa force contre les gens. Finalement, la bête épuisée a été tuée puis abattue. Le jour de Noël, sa viande remplissait richement les joyeuses tables de chaque famille de Montefalco. De nos jours, la commune commémore cette ancienne race sanglante de manière inoffensive. Les quatre quartiers de Montefalco se lancent le défi en guidant chacun un bœuf dans les rues de la vieille ville, entourés d'une foule en liesse, pour apporter prestige et honneur à leur quartier. Dans le cadre de ce festival, les quatre quartiers de Montefalco mettent en scène un spectacle vivant passionnant le soir du 13 août, où ils montrent toutes les compétences artistiques de leur peuple. Chaque année, un thème principal commun pour la performance est choisi pour les quatre trimestres. Un autre événement important au sein du festival est le très convoité Golden Hawk Award. Dans une ambiance solennelle, entourés de banderoles, de tambours et de porte-drapeaux, les quatre quarts s'affrontent dans une compétition d'arbalète historique. L'antagonisme atteint son paroxysme lors de la palpitante course de relais, au cours de laquelle les habitants de Montefalco mettent tous leurs efforts pour faire triompher leur quart sur ses rivaux. Le défilé historique est l'un des meilleurs moments de la fête : une procession serpente dans les rues de Montefalco, mettant en scène 400 personnes vêtues de beaux costumes d'époque. {:} {: Fr} Les origines de La «Fuga del Bove» ( la fuite du bœuf) de Montefalco remontent à la période du plus grand développement de la ville, entre le XV et le XVI siècle, ma l'organisation actuelle de la fête est en vigueur depuis 1972. Cette manifestation est introduite dans le programme de «Août de Montefalco». La tradition de la "Fugue del Bove", ayant lieu le 13 août, évoque la vieille tradition qui raconte que le jour de Noël un bœuf était traîné à traverser les rues de la ville par des centaines de bras : l'animal était incité par des draps et des pantins de draps dans le de l'exciter et déclencher toute sa force contre les hommes. Finalement, une fois que la bête était épuisée sur la supprimait. Ensuite, on the abattait afin que le peuple de Montefalco pouvait en manger le jour de Noël. De nos jours, cette tradition est évoquée de façon sanglante avec la mise en fuite du bœuf. Les divers quartiers de Montefalco si défient en laissant courir à travers les rues de la ville et parmi les gens, la bête qui rend l'honneur et la gloire au quartier d'appartenance. Au cours de la fête, le soir du 13 août, chaque quartier rencontré en scène une représentation Artistique dont chacun d'eux expose ses capacités artistes et scéniques. Le sujet principal de ce spectacle se renouvelle chaque année et reste le même pour les quatre quartiers. Le "Prix Falco d'Oro" est convoité par tous les quarters et ses joueurs de tambour et jongleurs de drapeaux. Dans un climat solennelle se déroule le concours de l'arbalète. Les arbalétriers vêtus de riches costumes d'époque se défient sous les yeux de la foule silencieuse. Au du conflit est attint avec la compétition de relais dont les participants se donnent à fond pour combler la victoire au quartier d'appartenance. Le cortège historique représente un des plus beaux moments de la fête le long des rues de Montefalco.

Vous aimerez aussi