Jeux de la Porte

by mirko

{: it} La dernière semaine de septembre à Gualdo Tadino ont lieu les jeux des portes, ce palio a sans doute des origines des anciennes joutes équestres, qui caractérisaient l'Ombrie médiévale à l'occasion des fêtes patronales ; précisément à Gualdo, l'ancien palio de San Michele Arcangelo, saint patron de la ville, est relancé. A l'époque du Palio, les ruelles étroites et les places de la ville se teintent des couleurs des quatre portes de la ville : Porta San Donato, tour jaune sur fond blanc, Porta San Martino, tour jaune sur fond rouge, Porta San Facondino, tour jaune sur fond vert, Porta San Benedetto, tour jaune sur fond bleu. L'événement actuel dans lequel les quatre portes s'affrontent pour le palio renaît grâce à l'engagement du "Pro Tadino", qui a lancé en 1978 les actuels Jeux des Portes. Le premier jour du Palio, le vendredi, avec le Bando del Gonfaloniere, l'ouverture officielle des jeux est sanctionnée, le soir vous pourrez assister à la performance des batteurs des quatre portes et celle du groupe des porte-drapeaux de Gualdo Tadino. Le samedi est la journée consacrée au lancement du défi entre les quatre portes, majestueuse procession d'environ 1200 personnages en costumes du XVe siècle, défilés dans les rues de la ville, mises en scène de pans de vie et d'allégories médiévales. De là, les quatre processions convergent dans la grande place, où le prieur de chaque porte unique, avec une proclamation, lance le défi aux portes opposées. Le dimanche, nous assistons à la véritable compétition ; il y a quatre courses dans lesquelles les portes se disputent la conquête du palio
La première épreuve consiste en une course le long d'un chemin de 400 mètres à travers les rues de la ville dans laquelle 4 charrettes conduites par deux personnes et tirées par un âne s'affrontent, la deuxième course est le tir à la fronde, certains frondeurs ont frapper en lançant des billes 5 plaques de céramique placées à 20 mètres l'une de l'autre, la durée maximale de la compétition est de cinq minutes. La troisième compétition est le tir à l'arc où 5 flèches doivent être tirées sur des cibles de 60 centimètres de diamètre. La quatrième et la plus suggestive course est la Course des Somari, les jockeys courent à dos d'âne sans l'aide de la selle, à cru, le premier âne qui franchit la ligne d'arrivée même « secoué » c'est-à-dire sans jockey remporte la victoire ; le temps maximum pour couvrir l'itinéraire est de 10 minutes. Le prix est décerné à celui qui a atteint le score le plus élevé dans les différentes courses.{:} {: En} La dernière semaine de septembre, Gualdo Tadino devient la scène du Giochi de la Porte. Cet événement trouve certainement son origine dans les anciennes joutes équestres qui se déroulaient fréquemment dans l'Ombrie médiévale pour célébrer les saints patrons, et Gualdo Tadino commémore les anciennes célébrations traditionnelles de Saint Michel Archange, patron de la ville. Pendant les jours de ce palio typique, les rues étroites et les places de la ville sont ornées des bannières colorées des quatre portes de la ville : Porta San Donato, une tour jaune sur fond blanc ; Porta San Martino, une tour jaune sur fond rouge ; Porta San Facondino, une tour jaune sur fond vert ; et Porta San Benedetto, une tour jaune sur fond bleu. L'événement actuel, qui voit les quatre portes de la ville concourir pour le palio, renaît grâce aux efforts du « Pro Tadino », une association qui a organisé en 1978 le format actuel Giochi de le Porte. Le vendredi, premier jour du Palio, une Gonfalonière lit l'annonce et ouvre ainsi officiellement les compétitions. Dans la soirée, les gens assistent à l'exposition passionnante des batteurs des quatre portes de la ville et de l'équipe des porte-drapeaux de Gualdo Tadino. Le samedi est le jour consacré au lancement du concours entre les quatre portes, où un majestueux cortège d'environ 1,200 15 personnages en costumes du XVe siècle défile dans les rues de la ville, mettant en scène des scènes de la vie quotidienne au Moyen Âge et des allégories médiévales. De là, les quatre processions convergent vers la Piazza Grande, où le prieur de chaque porte lance un défi aux portes rivales. Le dimanche, la compétition proprement dite a lieu ; il y a quatre défis dans lesquels les portes s'affronteront pour remporter le Palio.
La première manche consiste en une course le long d'un sentier de 400 m à travers les rues de la ville, où quatre charrettes conduites par deux personnes et tirées par un âne s'affrontent pour franchir la ligne d'arrivée. La deuxième course est le tir à la fronde : le frondeur doit frapper 5 cinq plats en céramique avec des billes à une distance de 20 m ; la durée maximale de la course est de cinq minutes. La troisième compétition est le concours de tir à l'arc, où les archers doivent tirer cinq flèches sur des cibles de 60 cm de diamètre. La quatrième et la plus impressionnante des compétitions est la course des ânes : les jockeys montent à cru des ânes, et la course est remportée par le premier âne qui franchit la ligne d'arrivée, même sans son jockey ; le temps maximum pour couvrir l'itinéraire est de 10 minutes. La porte qui a obtenu le score le plus élevé dans les quatre différents défis remporte le très convoité palio. {:} {: Fr} La dernière semaine de septembre à Gualdo Tadino ont lieu "les jeux des portes": cette manifestation a certiinementigine des manèges équestres anciens , qui ont marqué l'époque médiévale en Ombrie aux fêtes patronales; en particulier à Gualdo on fait revivre l'antique manifestation de San Michele Arcangelo, patron de la ville. Pendant les jours du Palio, les rues étroites et les places de la ville sont colorées de la couleur des quatre portes de la ville: Porta San Donato, une tour jaune sur un champ blanc, Porta San Martino, une tour jaune sur un champ rouge , Porta San Facondino, une tour jaune sur un champ vert, Porta San Benedetto, une tour jaune sur fond bleu. La manifestation actuelle pour laquelle les quatre portes se disputent le Palio revit grâce à l'engagement de la "Pro Tadino" qui en 1978 femmes lieu aux actuels "jeux des portes". Le premier jour du Palio, le vendredi, avec l'annonce du Gonfalonier sur l'ouverture officielle des jeux. Pendant la soirée on peut participer à la présentation des joueurs de tambours des quatre portes et à la présentation du groupe des jongleurs de drapeaux de Gualdo Tadino. Le samedi est le jour d'ouverture du défi entre les quatre portes : Un cortège majestueux d'environs 1200 personnages en costume du 1400, défile dans les rues de la ville, représentant moments de vie quotidienne et allégories médiévales. À ce moment les quatre cortèges convergent sur la Piazza Grande, où le juge Prieur de chaque porte, avec une annonce, lance le défi aux portes adversaires. Concours Le dimanche a lieu la vraie : les jeux dont les portes se mesurent pour gagner le Palio sont bien quatre. La première épreuve comprend un parcours de 400 mètres à traverser les rues de la ville dont se défient quatre charrettes avec deux personnes et tirées par un âne. La deuxième compétition est le tir de la fronde : les serveurs de frondes doivent cibler à aide de billes cinq assiettes en céramique à distance de 20 mètres l'une de l'Autre. Cette compétition à une durée de 5 minutes. La troisième épreuve consiste en la traction de l'arc où 5 flèches doivent converger vers le centre des cibles de 60 centimètres de diamètre. La quatrième et la plus intéressante des compétitions est la « Course des ânes » : les jockeys courent à dos d'âne sans selles et le gagnant est celui qui aboutit au premier à l'arrivée, même sans jockey ; la durée maximale du parcours est de dix minutes.

Vous aimerez aussi