Palio dei Terzieri

by mirko

{: it} Le Palio dei Terzieri de Città della Pieve a des origines profondément enracinées au cours des siècles, il suffit de penser que ces Terzieri sont mentionnés pour la première fois dans l'acte de soumission à la ville de Pérouse en 1250. Cela a interrompu l'autonomie municipale de la ville en raison de la protection de l'empereur Federcio II de Souabe. Même la division et la disposition urbaine de la ville ont quelque chose de suggestif, elle est restée inchangée jusqu'à nos jours ; la silhouette de la ville ressemble en quelque sorte à celle d'un aigle, les parties de l'aigle s'identifient aux tiers, qui représentent les trois recensements présents dans la cité médiévale. La tête est attribuée au troisième quartier Castello, un aristocrate, au corps le troisième quartier Borgo Dentro qui dirigeait la classe sociale de la bourgeoisie et à l'arrière le quartier Casalino avec les paysans.
Le palio commence le 15 août lorsque le défi est lancé, et le palio est rendu par le vainqueur de l'année écoulée aux mains du podestat de Castel della Pieve, pour ensuite être porté en procession le jour de la Caccia del Toro, ce majestueux cortège historique ouvert par la bannière de la ville, il voit la participation de nombreuses figures environ 800, habillées en dames, chevaliers, armés, roturiers et cracheurs de feu qui animent les rues de la ville lui donnant une atmosphère purement médiévale. A la fin du défilé, le char allégorique, d'inspiration purement classique, défile dans les rues de la ville accompagné de mélodies Renaissance interprétées par un groupe de musiciens. Le jour du palio, après la procession historique qui part de la Piazza Plebiscito et accompagne les archers jusqu'au Campo di Santa Lucia, le vrai défi a lieu.Trois champions pour chaque quartier doivent tirer trois flèches chacun sur des cibles en forme de Chianini taureaux, j'ai monté un seul carrousel, chaque taureau est marqué d'une bande à la couleur du quartier et pour chaque tour, il y en a 3, la vitesse du carrousel augmente et il devient de plus en plus difficile d'atteindre la cible. Une riche bannière peinte par le maître Pievese Antonio Marroni est décerné le prix au district qui remporte la victoire.
Le Palio dei Terzieri et la Caccia del Toro, évoquent de manière exsangue les chasses siennoises, qui se déroulaient autrefois à Sienne, une ville gibeline à laquelle Città della Pieve était profondément liée pour les traditions, la culture et surtout pour être ensemble avec Sienne se rebelle contre l'État della Chiesa {:} {: en} Le Palio dei Terzieri de Città della Pieve est une reconstitution historique profondément enracinée dans le Moyen Âge. Les tiers, ou quartiers, sont nommés pour la première fois en 1250 dans l'acte de soumission à la ville de Pérouse. Città della Pieve a perdu son autonomie municipale à cause de la protection de l'empereur Frédéric II de Souabe. La division en quartiers et la disposition urbaine de la ville sont extrêmement charmantes, car elles sont restées inchangées au cours des siècles jusqu'à nos jours. La silhouette de la ville rappelle à certains égards un aigle divisé en trois parties différentes qui s'identifient aux trois Terzieri et représentent la division en trois recensements de la population au Moyen Âge. La tête est attribuée à Terrier Castello, représentant l'aristocratie ; le corps de l'aigle est le Terrier Borgo Dentro, qui dirigeait la bourgeoisie ; enfin, les ailes et la queue représentent le perifere Casalino, associé aux agriculteurs. Le Palio commence le 15 août avec la Proposition de Défi : le défi est lancé et le prix est remis au maire de Città della Pieve par les lauréats de l'année dernière. Le même prix sera porté lors de la procession le jour de la chasse au taureau - ce défilé majestueux est ouvert par la bannière de la ville, avec la participation d'environ 800 personnes en costumes médiévaux, allant de dames, chevaliers, soldats, paysans et des cracheurs de feu qui animent les rues de la ville et créent une véritable atmosphère médiévale. Un splendide char classique clôt le défilé, accompagné de mélodies Renaissance interprétées par un groupe de musiciens dans les rues de la ville. Le jour du Palio, après une procession partant de Piazza Plebiscito et accompagnant les archers jusqu'au champ Sainte-Lucie, le défi principal a lieu. Chaque tiers a trois archers ; chacun d'eux a trois flèches pour tirer sur des cibles en forme de taureau de Chianina montées sur un seul carrousel. Chaque taureau est marqué d'une bande à la couleur du Terrier ; les carrousels tournent de plus en plus vite au cours des trois tours, et toucher la cible devient de plus en plus difficile. Le tiers gagnant reçoit le palio, une bannière richement peinte du maître peintre local Antonio Marroni. Le Palio dei Terzieri et la Chasse au Taureau évoquent de manière exsangue les chasses qui se déroulaient autrefois à Sienne, la ville gibeline toscane profondément liée à Città della Pieve grâce à leurs traditions communes, leur culture et, surtout, leur lutte commune contre the State of the Church. {:} {: fr} Le "Palio dei Terrier" de Città della Pieve a des origines deeply ancrées dans les siècles: the suffit de penser que ces "Terrier" sont nommés pour la première fois dans l ' acte de soumission à Pérouse du 1250. Cela allait arrêter l'autonomie municipale de la villa en raison de la protection de l'empereur Frédéric II de Souabe. Même la division de l'aménagement urbain à du charme : l'est maintenant modifié à ce jour. La silhouette de la ville, d'une certaine façon rappelle un aigle, les parties aigle sont identifiées avec les "tiers" représentent ici les trois recensements présents dans la ville au Moyen Age. À la tête est attribué le "quartiere Castello", aristocratique, au corps est attribué le "district de Borgo Dentro" dirigeait ici la classe sociale de la bourgeoisie et, en fin, l'ail-queue qui représente le "casalino" avec les agriculteurs. Le "palio" a fait ses débuts au 15 août lorsque le défi est lancé et le prix est décerné au gagnant de l'année dernière ici le remet au maire de Castel della Pieve pour être porté ensuite en procession le jour de la "Chasse du Taureau" ; ce défilé majestieux ouvert par la bannière de la ville avec la participation d'un grand nombre de figurants (environ 800), dames, chevaliers, soldats, gens du peuple et mangeurs de feu qui anime les rues de la ville en lui donnant le charme d'une ambiance médiévale. A la fin de la parade, défile un flatteur allégorique d'inspiration purement classique, accompagné de mélodies de la renaissance réalisées par un groupe de musiciens qui défilent dans la rue de la ville.

Vous aimerez aussi